• Bonsoir et grand merci.....

     

    De ce blog est né un livre sur la cuisine des Gens du Voyage........

    Vos DIX MILLE CENT SOIXANTE DEUX visites sont un exploit.......

    Je vous remercie de ce bonheur immense que vos visites et commentaires ont fait naître chez moi.....

    Mais je suis encore plus fière de la joie et de la reconnaissance apportées aux acteurs de ce livre de recettes......

    Grace à vous, ces  humbles cuisinières continueront de vivre à tout jamais dans la réalité de ce monde........

    MERCI POUR CES FEMMES


    2 commentaires
  • Je n'avais qu'une idée en tête, témoigner.

    Mais comme tous les hommes de bonne volonté, je ne savais comment faire.

    Le voyage étant en grande partie terminé, la caravane remisée, que reste-il-de mes amours ?

    Un petit cabanon pas plus grand qu'un mouchoir de poche.....de quoi abriter nos souvenirs et laisser l'avenir...venir.

    J'avais la tête remplie de ces rencontres, le sommeil venant à manquer, mes tribulations envahirent mes nuits blanches.

    Que sont mes amis devenus ? la route cette dévoreuse d'hommes parfois me les a rendus et les survivants de cette épopée ne demandaient qu'une seule chose : parler de nos rencontres.

    Ce qui nous avait séparé nous réunissait à nouveau, un peu comme le flux et le reflux d'une vague vagabonde.

    Le premier homme du voyage maintenant sédentaire et fier d'avoir à ses cotés une ribambelle de petits enfants, un soir de "trop avoir bu " me fit cette confession:

    " dicav phral (tu vois mon frère) c'était bien avant, le bon manger, les retrouvailles sur les routes de France, j'aimerais parfois être un gadgo ( un sédentaire ) rien que pour savoir lire et écrire. Je leur dirais à tous de ma famille comment la défunte ( sa femme ) elle savait faire cuir la latchi raben ( la bonne cuisine des Gens du Voyage )."

    Ce colosse avait lequel j'ai débuté ma " carrière " de romano et qui m'avait permis de fréquenter les soirées prés des feux de camp, avait des sanglots dans la voix.

    Une douce mélopée de tristesse-bonheur dégoulinait de sa bouche édentée....Djelem, djelem.....

    " tu te souviens Mon révérend ? ( c'est ainsi que mes amis du voyage m'avait baptisé...) toutes ces bonnes recettes de cuisine.. va..dis leur à tous comme elle cuisinait bien".

    Ou est tu Joseph ?

    Je vais parler de ta défunte romie.... c'est juré.

    Et voila comment est née cette idée de rassembler dans un ouvrage, les recettes de cuisine des gens du voyage.

     

    pour vous offrir cet ouvrage : 

     

     http://www.gaulois-nomade.com/loup-zen.html

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

    AVERTISSEMENT A VOUS, CUISINIER D 'UN SOIR

     

    Les recettes que vous allez découvrir sont réalisables par tous et....même par vous.

    Il faut savoir que les femmes qui m'ont transmis leur savoir ne savaient ni lire ni écrire.

    Les traditions écrites n' existent pas chez les Gens du Voyage.

    Les quantités sont " à la louche "

    les temps de cuisson se résument à " tu vois bien quand c'est bon à manger "

    Le menu du jour " tout dépend de ce que ces femmes ont pu

    " trouver " dans la campagne, chez un client ou au super marché du coin "

    Mais d'où te vient cette façon de faire cuire ? Là il faut savoir interpréter le fameux " c'est comme çà que faisait ma mère ".

    Donc pas d'affolement. Votre première fois sera peut être pas tout à fait comme vous l'auriez voulu...mais vous resterez quand même le  chef de votre recette et la fois prochaine...."SUCCÈS".

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Pour contacter l'auteur en cas de troubles gastriques : Loupzen@gmail.com

     

    L'auteur de ces quelques pages à la gloire du cholestérol se cache derrière le pseudonyme de  « Loupzen ».

    C'est un comble que de constater que de nos jours il peut y avoir une existence paisible pour des détrousseurs de brebis et de moutons...quoique son recueil de recettes ne comporte pas de plat de viande d'ovins.

     

    « Établir un livre de recettes sur la cuisine des Gens du Voyage est une gageure. Il n'y a pas de tradition écrite du fait de l’illettrisme et de la pluralité des cultures, des us et coutume des différends groupes ethniques, des pays traversés au fil des siècles et des habitudes alimentaires engendrées par la précarité des acteurs de ce nomadisme. Je dois reconnaître que le pari est réussi, les préparations culinaires ont été remises au goût du jour et réactualisées pour que vous puissiez les adapter à votre mode de vie.

    Ce livre est surprenant et à ma connaissance le seul écrit avec autant de justesse et d'humour pour un sujet aussi grave

    ''Le bon manger''

     

    CATINOU


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique